Le blog de Nimic II

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 21 avril 2018

Falcon

Falcon's Dylan
Quel est l'équipier le plus important d'un équipage britannique ? L'animal de compagnie, bien sûr, comme ici Dylan, le fidèle (12 ans quand même) compagnon de Tricia et Neal, sur le Falcon qui a hiverné à l'Herbaudière. Il a trouvé à Noirmoutier un vétérinaire attentif qui a su le revigorer en prévision des aventures prévues en Méditerranée.
Neal et Tricia de Falcon
Falcon et son équipage sont repartis en profitant de la magnifique fenêtre météo ouverte depuis une semaine. Sur Nimic II, on s'active pour faire avancer les travaux d'embellissement de la coque, prélude à la mise à l'eau :)

vendredi 6 avril 2018

Formation tourdumondiste

Antoine Cousot, engagé dans la Golden Globe Race
Belem et Métier, recto
Belem et Métier, verso
Quoi de mieux, pour muscler mes compétences hauturières, que d'expérimenter sur le tas le quotidien d'un tourdumondiste ? Je viens donc de faire un stage sur le bateau d'Antoine, qui se trouvait opportunément à Nantes hier soir en même temps que moi ;)
J'ai fait du bateau-stop pour le retour vers l'HerbaudièreNavigation hauturière Bon, d'accord, c'est pour le baptême du bateau d'Antoine (devenu officiellement Métier Interim et CDI) sous l'égide de son grand frère le Belem, que j'avais fait le déplacement sur le continent, et sacrifié deux jours de travail sur Nimic II.

Lendemain de baptême pour Antoine Enseignement principal de ce parcours d'initiation : rester cool en toutes circonstances, comme ici, Antoine surpris en pleine réflexion stratégique. Et même si le vraquier qu'on avait dépassé en chargement cinq milles en amont vient de nous faire une magistrale queue de poisson, sous l'oeil enthousiaste d'Olivier le barreur.
Chenal animé
Chenal encombré
Chenal dégagé, on ne panique pas

mardi 27 mars 2018

Cabine du pacha

Le bureau du pacha sur Nimic II
Plus de trois ans de travaux... et voilà le résultat : le bureau du capitaine a retrouvé sa splendeur originelle, et son étanchéité en prime ! Ca valait le coup, non Interrogation

jeudi 22 mars 2018

A vol d'oiseau ?

Vue plongeante
Boucles prussik et palan quatre brins avec taquet coinceur
C'est haut, quinze mètres ! Il fallait s'y coller ! L'antenne VHF pendait lamentablement au bout de son fil depuis les derniers coups de chien, et l'anémomètre n'est pas encore en place. Et puis, si l'on veut faire du hauturier, se hisser en tête de mat est une compétence indispensable. Alors, ce matin, après plusieurs jours à tâter mes espars et à gréer divers équipements, la fenêtre météo s'est ouverte.
L'Herbaudière à hauteur de goéland
La récompense est immédiate, avec vue panoramique sur le port et sur toute l'Île ! C'est quand même éprouvant, pour une première fois, surtout qu'il faudra y retourner : l'antenne VHF n'a aucune chance de tenir bien longtemps car je n'avais pas la clé ad-hoc :( On en a profité pour saluer Antoine, en train de peaufiner ses préparatifs de gréement neuf pour le Golden Globe 2018. Son bateau s'appelle maintenant Métier Interim et CDI, et a pris une magnifique couleur verte en rapport ! Allô Antoine !
Antoine Cousot sur Metier Interim pour le Golden Globe 2018

mardi 13 mars 2018

Le Belem à Noirmoutier ?

Galerie du Belem chez Burgaud
A voir la collection d'affiches qui tapisse les murs de l'atelier de voilerie de Burgaud, on penserait qu'ils sont obsédés par le Belem, bijou vintage pour voileux. Eh bien, non, pas obsédés, mais presque : affairés depuis deux mois à lui produire un nouveau jeu de voiles. C'est l'ouvrage qui a tenu occupé ces derniers temps notre électricien favori. Quand j'y suis passée voir, ils s'activaient à terminer les épissures d'une grand voile.
Epissures
Garde-robe au parquet
Atelier sur le port de Noirmoutier
Avec le beau temps, les travaux en extérieurs vont pouvoir reprendre !

dimanche 11 mars 2018

Paris-Moscou

Nordet à la Madeleine
On l'appelait autrefois anticyclone de Sibérie, ce phénomène météo qui constate le blocage des masses d'air froid polaire sur l'Europe occidentale. Quoi qu'il en soit, il a sévi récemment, rendant impraticable tout travail de plein air, ou même sous l'abri relatif de la coque de Nimic II. On en a profité pour faire de belles balades sur la plage. Ou pour s'interroger sur la vitesse de progression des marques d'impact de marteau sur les ongles. Ci-dessous, un coup reçu à la racine de l'ongle de l'auriculaire le 15 juillet dernier, et presque arrivé à destination. A son côté, au majeur, celui que je me suis infligé le 27 janvier. Faudra-t-il encore six mois pour la prochaine bonne surprise ?
Ongles à surprises

Nimic II et moi-même sommes fins prêts pour la campagne de travaux du printemps : peintures et embellissements divers vont enfin remplacer les travaux mécaniques qui se sont succédés durant l'hiver. Ainsi, l'installation d'une pompe électrique dans le puits du moteur, qui s'y insère comme la dernière pièce d'un puzzle .
Prêt à recevoir la pompe
Pompe électrique en place
Et pour fêter le retour du beau temps, je lance un appel. Vous autres navigateurs qui avez remisé vos vieux traceurs Garmin, je suis preneuse de cartouches de cartographie BlueChart qui seraient en souffrance parmi vos instruments de navigation (voir modèle ci-dessous). Histoire de compléter ma série "tour du monde". eureka
Rappel de notre adresse : nimic@archambeaud.eu Cartouche BlueChart

jeudi 1 mars 2018

Neige et sable

Neige sur sable à la Linière
Le sable jeté par une semaine de bise glaçante s'est subitement couvert d'un voile de neige, égaré en congères sur les digues du port. Ca ne durera pas, bientôt la pluie aura tout transformé en boue. On attendra les prochaines grandes marées pour dégager !

mercredi 7 février 2018

Repérage Pacifique

Mouillage au lac Washington
Quand on prévoit un grand voyage, on anticipe sur les mouillages possibles : ici, les eaux du lac Washington près de Seattle, accessibles aux voiliers. Yess !A très bientôt, peut-être, quand il fera moins froid ?
Station de Snoqualmie, près de Seattle

mardi 30 janvier 2018

Et rebelote !

Nouvelle douille de passe-coque
Après moulte tergiversation, le passe-coque nouveau est arrivé, version augmentée du précédent, plus large et doté d'un épaulement intérieur permettant d'y loger efficacement la sonde prévue... Ca n'a pas été un petit boulot que de procéder au remplacement, car le précédent se défendait, l'animal !
Attendrissement du passe-coque à déposer
Attaque au burin
Finalement, le résultat est à la hauteur de nos attentes Yess !
Nouveau passe-coque en place
Re-peinture des fonds
Merci à Jean-Claude Branellec pour son arbitrage diligent.
Et pour compléter les travaux de mise au point, c'est la filière babord qui a retrouvé sa position fonctionnelle, entre le galhauban et l'inter !
Ajustement de la filière babord

samedi 20 janvier 2018

Câblages

Gaine de câblage en pied de grand mât
Connexions réussies !
Ni vu, ni connu ;)
Ce n'est pas tout d'avoir remonté le gréément, encore faut-il que ses fonctions soient restaurées, comme l'éclairage et la sgnalisation du bateau, ou encore l'anémomètre, tous équipements portés par le grand mât. Mission réussie, donc !
On aura fait de même pour l'artimon, où le gros morceau est le branchement du radar, à joindre aux fils de commande du pilote Sifflote...
Gaine de câblage d'artimon
Démêlage d'écheveau radar
Câblage de radar réussi
Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, on aura aussi terminé l'équipement en prises USB et allume-cigare dans toutes les cabines eureka
Branchement de prises pour ordinateurs

lundi 1 janvier 2018

Nouvel An avec Carmen

Carmen à l'Herbaudière
La tempête Carmen s'est invitée au réveillon. Toute la nuit et jusqu'à la mi-journée, les éclairs et la grêle ont fait concurrence aux festivités, mettant une touche de romantisme à nos espoirs pour la nouvelle année. Pour Nimic II, ce sera une mise à l'eau rapide et une saison de test réussie. Et pour vous tous, l'aboutissement de vos projets et la paix pour vos proches. Bonne Année 2018 Bise et Bise