Skipper de Ticia
Le marin au sec reste à l'écoute de ses confrères et consoeurs sur les pontons pour assouvir ses rêves humides ;) Aussi quand l'une d'entre elles cherche une équipière pour rentrer son canot à son port d'attache, on se dit que c'est l'occasion de compléter ce Voyage à Nantes initié ici et . Sitôt embarquée sur Ticia, j'annonce à Emilie que j'aimerais faire une photo de cargo sous le pont de Saint-Nazaire, à quoi elle rétorque qu'elle prèfèrerait éviter la rencontre ! Et justement alors que nous passons sous les arches deux remorqueurs annonçant un énorme porte-conteneurs passent pleine balle en dégageant une non moins énorme vague d'étrave dont ils nous avertissent d'un coup de trompe compatissant, et qui me mouille jusqu'à la taille alors que je suis imprudemment assise sur la plage avant pour photographier. Ce n'est qu'une fois vaillamment franchi l'obstacle qu'Emilie arbore ce sourire éclatant pour remplacer des froncements de sourcils inquiets.
Belle-Île et Ouragan
Rencontre sous le pont de Saint-Nazaire

La suite du périple fut plus calme, et organisée par la nécessité de ménager le vieux Volvo d'origine qui propulse le Chassiron d'Emilie, entièrement rénové par ses soins. Après avoir remonté les malodorantes zones de transformation chimique qui font croire à un nouveau crâmage de la turbine de refroidissement, l'embarcation est poussée par le flot de grande marée dans les sinuosités de l'estuaire de la Loire, balisé de vestiges industriels ou d'oeuvres du Voyage à Nantes...
Ducs d'Albe en amont de Saint-Nazaire
Eolienne la plus grande d'Europe, à l'arrêt
Gite sur balise à Cordemais
Maison dans l'eau ...équipé de moyens de transbordement archaïques...
Bac du Pellerin ...et offrant des haltes paradisiaques pour passer la nuit dans l'estran vaseux dévoilé par le marnage de vive-eau...
Port de Cordemais à marée basse
...ou encore le havre recherché des pontons de Trentemoult. Merci Ticia de la découverte :)
Ticia à Trentemoult