Sky line de Saint-Nazaire
On l'avait espéré tout l'après-midi. On squattait avec impatience la ligne d'enrochement nord du port. Le ciel se voila à l'horizon de quelques bouffées de fumée noire, scandées plus tard d'un sourd grondement qui les identifiait bien comme les quatorze (pourquoi quatorze ?...) coups de canon du départ. On attendit encore, et quand il fallut se rendre à l'évidence, la flotte ne nous passerait pas sous le nez, on remballa notre mini-skipper agité mais bien fatigué de sa journée de mer pour aller le border dans son lit :)
Retour d'expédition