Aurora d'Antwerp
Coincé dans les sangles de la grue du port de pêche, le ketch Aurora semble presqu'incongru sur la cale, en cette troisième semaine de juillet. Outre qu'il porte les caractéristiques solides et bien protectrices du Nord de l'Europe, on s'étonne qu'il ait échoué chez nous au lieu de tracer sa route entre les îles. Le capitaine explique qu'il s'agit d'un pêcheur traditionnel reconverti en bateau de plaisance, et que depuis plus d'un mois ils ont exploré les côtes françaises depuis la mer du Nord. Et puis, il y a deux ou trois jours, le gouvernail est devenu erratique, jusqu'à hier, même, où il fut impossible d'embouquer le chenal de l'Herbaudière sans recourir aux bons soins de la SNSM.

Une fois sorti de l'eau, tout s'explique : le longeron métallique qui fixe le bas du gouvernal à l'étambot est brisé, ce qui ne se voit pas au premier examen, mais devient évident quand on exerce une poussée latérale... Il devient alors urgent d'en commander la réparation à un artisan local : "Il va renforcer le support, je lui fais toute confiance !", assure le Capitaine, déjà tout heureux d'avoir réussi un atterrissage sans plus de dommages.
Gouvernail de l'Aurora en réparation