Antoine Cousot, engagé dans la Golden Globe Race
Belem et Métier, recto
Belem et Métier, verso
Quoi de mieux, pour muscler mes compétences hauturières, que d'expérimenter sur le tas le quotidien d'un tourdumondiste ? Je viens donc de faire un stage sur le bateau d'Antoine, qui se trouvait opportunément à Nantes hier soir en même temps que moi ;)
J'ai fait du bateau-stop pour le retour vers l'HerbaudièreNavigation hauturière Bon, d'accord, c'est pour le baptême du bateau d'Antoine (devenu officiellement Métier Interim et CDI) sous l'égide de son grand frère le Belem, que j'avais fait le déplacement sur le continent, et sacrifié deux jours de travail sur Nimic II.

Lendemain de baptême pour Antoine Enseignement principal de ce parcours d'initiation : rester cool en toutes circonstances, comme ici, Antoine surpris en pleine réflexion stratégique. Et même si le vraquier qu'on avait dépassé en chargement cinq milles en amont vient de nous faire une magistrale queue de poisson, sous l'oeil enthousiaste d'Olivier le barreur.
Chenal animé
Chenal encombré
Chenal dégagé, on ne panique pas