Ebats de cormoran
Vérifier chaque jour les amarres en fonction de la météo annoncée. Ressortir son vélo pour parcourir les pontons entre artisans, capitainerie et sanitaires. Enregistrer le circuit des branchements des nouvelles batteries, coupe-circuits et autre cyrix. Déconnecter la prise de quai parce que les panneaux solaires assurent maintenant par tout temps. Regréer la trinquette réparée par notre voilier favori. Rester amie avec la famille de canards qui réclame des miettes. Se prendre pour le cormoran prêt à se jeter dans le grand bain.
Vélo de ponton
Nouvelle organisation énergétique Reprendre du service sur la route du Rhum en virtuel auprès des loups de mer. Hésiter entre les options nord et sud et opter pour la plus réaliste contre la probablement gagnante, bien qu'humainement impraticable. Se désoler des nombreux abandons chez les réels. Se féliciter de n'être pas en mer pour de vrai. Continuer à suivre Sam, François, Alex... et le capitaine Frog ;)
Attendre que les techniciens, commerciaux et autres intermédiaires se mettent d'accord sur la bonne solution pour faire fonctionner l'hydrogénérateur. Garder l'oeil sur les fichiers grib à l'affut de la prochaine fenêtre vers les Canaries. Eviter de trop taper dans l'avitaillement du bord. Se tenir aux balustres quand on pose le pied sur le ponton parce qu'on est déjà en mode marin. Accueillir avec plaisir les amis, cousins et voisins de passage pour recueillir les dernières nouvelles de la terre. Avoir la tête en mer. Ronger son frein.
Canette affamée