Lumière de ponton
Barge de génie maritime
Quand la caisse à savon qui sert de plateforme de travaux publics est arrivée dans le port de l'Herbaudière, on disait que les poteaux d'ancrage des pontons y seraient changés durant l'hiver. C'est qu'ils ont fait leur temps... et que le mètre qui leur avait été rajouté au lendemain des remous de Xynthia semble bien riquiqui au regard des hauteurs que peut prendre la marée par fort coefficient. On disait aussi que les nouveaux poteaux arriveraient ce lundi, et que les anciens seraient déplantés au fur et à mesure du plantage des nouveaux, dans le mouvement de la campagne de dragage en cours. Histoire de limiter autant que possible le jeu de chaises musicales qui trimbale des bateaux du port d'un ponton à un autre pour libérer les espaces.
Déplantage de poteaux de ponton
C'était sans compter sur la hargne des gilets jaunes... qui ont bloqué le transport des poteaux quelque part dans la France profonde Yikes! Alors, aujourd'hui, au lieu de planter, les valeureux - et tout aussi jaunes - ingénieurs du génie maritime s'emploient à tester le déplantage à chaud, laissant le plan d'eau vide sous les pluies de suroît... tout nu et tout mouillé ;)
Double n°1, par Nicolas Garnier
L'hydro nouveau est arrivé En ce qui concerne Nimic II, pourtant, les nouvelles sont revigorantes : l'hydro nouveau, les paneaux solaires sont en place et en fonction ! Pour fêter ça en attendant la fenêtre météo adhoc pour un bord direct vers les Canaries (et pas le suroît annoncé pour les prochains jours), j'ai embarqué et posté dans le carré (tout nu et tout mouillé, lui aussi) le Double n°1 qui sera le signe tangible du soutien des amis de Nimic dans sa rénovation. Merci Nicolas :) Un pisse-mémé pour les visiteurs en attendant le départ ?
Réchaud frondeur