Trois-mâts russe Shtandart à Baiona
Garde-robe du Shtandart
Il s'est glissé en bout de ponton entre deux rafales, comme pour s'excuser. On l'avait aperçu par hasard, du mouillage au milieu de la baie où l'on attend l'arrivée des pièces de rechange. On avait dû chercher sur internet la nationalité du pavillon arboré : blanc, bleu, rouge, mais qu'est-ce ? Une fois la Russie identifiée, on avait vite trouvé : le Shtandart est basé à La Rochelle, et se promène dans le coin. Une fois reconnu, on n'a pas pu résister à l'approcher, l'admirer, le photographier pour vous en rendre la prestance sur ce blog ;)
On peut-être est-ce seulement un prétexte pour, comme lui, se retrouver au ponton pendant le coup de vent ?