Remise à l'eau
On avait quitté Amora avec l'intention de faire du fuel à Cascais, puis de mettre le cap sur le grand large. C'était sans compter sur les projets de notre passager clandestin. Le traceur de la table à carte a refusé de faire son office, donner les fonds dans les eaux douteuses :( J'ai dû rester dans le cockpit en attendant de régler ce mystère, je penchais pour un coup d'humidité au moment du lavage du pont avant la remise à l'eau. Mais bernique, le traceur est resté impertubablement noir, et en arrivant au ponton des appros de Cascais mes soupçons se sont portés sur le rongeur du bord...
Connexions du traceur de table à carte Avec l'aide de Rodrigue, de chez Garmin, j'ai finalement identifié le lieu du problème et lui ai donné une solution... sûrement pas catholique, mais qui conviendra pour l'instant !
Régal de rongeur
Bricolage d'alimentation Ca fait quand même cher le morceau de collant, car le coût de la nuitée à Cascais laisse loin derrière celui de l'Herbaudière en pleine saison. J'espère bien que le rongeur aura pensé à y faire plus longue escale, nous, on s'en va ! Nous serons, si tout va bien, à Porto Santo dans moins d'une semaine. Atè jà, todos !