Mouillage de Porto Santo vu de la montagne
Montagnes avec palmiers...
...et moulins
A défaut de visiter l'usine de biocarburant - qui semble se claquemurer dans le secret, on découvre des paysages grandioses. Malgré la profusion de palmiers probablement destinée à masquer la déforestation ancienne. Et si la lumière semble un peu chafouine, c'est qu'on a préféré les jours de crachin pour crapahuter dans les montagnes plutôt que se faire calciner sous le soleil. Comme le terrain de golf qui accapare la plus grosse part des ressources aquifères de l'Ile.
Golf de Porto Santo
Montagne avec cactus
Montagne avec piano à Porto Santo
Ce qui ne nous a pas empêché d'admirer le grand théâtre naturel des orgues basaltiques, où l'on verrait bien un jour se produire un orchestre de cuivres. Histoire de se mettre en harmonie avec l'univers ;)
Et puis, souvent, il fait beau quand même :)
Cuisinier des Walkyries
Farniente à la plage
En attendant Fiflou
PS: Dans la série 'grandes orgues', je viens de découvrir un petit bijou sur U-Tube : Le vent siffle, en direct de Nimic II.