Plage da Calheta
Punta da Calheta
On avait anticipé. Plutôt qu'attendre que la mer durcisse, Nimic II a trouvé il y a une semaine une place derrière les jetées de Porto Santo. Et on a bien fait. Depuis trois jours, les bateaux se pressent pour y mouiller. L'un d'eux, il y a deux jours, arborait fièrement la flamme de l'ARC 2019, et se retrouva à chasser sur son ancre en direction de la sortie alors que ses heureux propriétaires faisaient la fête à terre. N'écoutant que son instinct marin, le vaillant skipper voisin se propulsa à bord pour sauver l'infortuné. Mais impossible de remonter le mouillage bloqué par son équipement électrique. On amarra le fuyard entre deux bateaux - dont Nimic - jusqu'à ce que l'équipage se pointe sur alerte du capitaine de port. Je vous épargne les noms d'oiseaux échangés - en allemand - entre les principaux protagonistes de l'incident. Nimic s'est contenté d'offrir un verre de réconfort aux différents sauveteurs ;) et nous avons épilogué en constatant l'absence de Britanniques, qui semblent avoir fui vers leur mère patrie pour savoir à quelle sauce l'ouragan Brexit les mangerait.
Joyeuse équipe d'urgence
Après plusieurs jours de bourrasques de sud-est générées par la traine de Lorenzo, ce matin est plus calme. Chacun pourtant de s'inquiéter de la forte houle annoncée. Jusqu'à constater que le port est animé d'un lent va-et-vient d'ascenceur qui fait varier la hauteur d'eau de quelques mètres entre deux ondes distantes de plusieurs dizaines de mètres. Rigolo.
Desde a lua até aqui
Conclusion, on va pouvoir retourner dans la baie, toujours en attente des sucres électroniques pour réparer la connexion du moniteur de batterie. Le rat ? Je l'ai finalement trouvé mort dans les fonds, à côté d'un joli nid en papier bulle construit dans un rouleau de fils. Je l'ai immergé en pleurant son errement. J'aurais pu l'enterrer dans les superbes dunes que son existence m'a menée à découvrir. J'ai aussi eu le temps de rajouter ma créativité aux fresques d'écussons qui signalent aux équipages de passage tous ceux qui les ont précédés.
Trace de passage noirmoutrin
...et autres
...et encore, encore !