Sur le volcan de Tahiche
Terrasse de la fondation Manrique
Une heure de marche bien tassée depuis le vieux port et huit euros à défalquer de la caisse du bord. La Fondation César Manrique à Tahiche les vaut bien. Cet architecte-peintre-philosophe des sixties a modelé l'imaginaire des Lanzarotais, aidé à préserver leur environnement naturel et continue à nous émerveiller, nous ébahir par l'audace et la beauté de ses créations. Sa maison devenue musée est creusée dans une bulle de lave. On descend dans les profondeurs du volcan et on se plait à vouloir y vivre, comme il le faisait.
Entrée du musée Manrique
Grand salon creusé dans la lave
Piscine encastrée avec fauteuils bulle
Subitement, au détour d'une porte en bois, on se croirait dans une maison nouristanie.
Porte en bois sculpté
Laver la mer...
Les bateaux aussi vivent sur le volcan, dont les coulées de lave ont dallé le fond de la mer, et donné son nom à la ville. Mais qui garde la vedette dans le port, du matin au soir ?
C'est qui, la star ?
C'est les bateaux, merci !