Sac à terre

Basse mer à Carantec, mai 2021
Crue du Lot à Castel, février 2021
Des nouvelles ? Depuis février dernier, Nimic II est resté bien sage sur son ponton à Degrad des Cannes, en attente de la Capitaine. J'étais rentrée en métropole pour rebooster sa marraine risquant d'être submergée par l'inondation centennale du printemps. Eh oui, si vous ne le saviez pas encore, le mot 'nimic' - qui pourrait être allitération d'une plage de l'enfance de mon père à Saint-Malo - est surtout concaténation des petits noms de deux femmes qui l'ont inspiré. L'une d'entre elles, Mite, est ma mère. Elle va mieux maintenant, merci.
Boutons du Cluzel, avril 2021
Moutons aux Guérinières, juin 2021
Pendant ces quelques mois auprès d'elle, je me suis nourrie des splendeurs des paysages gascons, bretons ou vendéens : crues et jusants, saules et noyers, moulin à marée ou moulin au drap, moutons et boutons. Moulin à marée de Pen Castel, mai 2021
Moulin aux draps de Chantonnay, juin 2021
Saule gascon et noyer vendéen
Saule des rives du Lot, mars 2021
Noyer aux éoliennes de Fontenay-le-Comte, juin 2021
J'ai aussi profité des ressources du port d'attache pour rassembler les équipements nécessaires à la suite de l'aventure. Rendez-vous donc bientôt à bord !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.fr-agate.name/index.php?trackback/343

Fil des commentaires de ce billet