Ariane s'envoie en l'air

On a failli attendre, mais on l'a eu, notre show intersidéral de facture locale ;)
Ariane V pointe au ciel de la Guyane... juil. 2021
J'étais prête, sur la jetée, mon téléphone en main, pour saisir l'instant. J'aurais aussi bien dû me munir d'un chronomètre, car quelques secondes seulement après dix-huit heures, sans bruit, le panache a surgi derrière la forêt pour traverser le ciel vers l'Est en un instant et s'éteindre sous mes yeux, perdu dans l'immensité. J'ai compté jusqu'à 160 pour enfin entendre le modeste grondement qui confirmait qu'Ariane V avait bien été lancée, et probablement mise sur orbite comme prévu. Le spectacle aurait presque été décevant si les restes de la traînée n'avaient finalement offert une demi-heure plus tard, avec l'aide des alizés, une vaste fresque colorée dans le soleil déjà couché.
...et disparaît en un clin d'oeil, juil. 2021
...ne traînant qu'un panache bousculé par l'alizé, juil. 2021
...qui deviendra fresque intergalactique, juil. 2021
Cet intermède met heureusement un peu de zeste dans la déprimante attente de nouvelles de mon envoi de matériel. Avec les amis de ponton comme Agathe de Melimila, je passe mon temps sur les sentiers de découverte. Celui de Loyola rappelle que les pères jésuites voulaient sauver les âmes des Amérindiens en exploitant les ressources locales grâce aux services de centaines d'esclaves africains.
Vestiges du domaine Loyola, juil. 2021
Kapokier au domaine Loyola, juil. 2021
Ou bien est-ce un fromager ? juil. 2021
Attention, champignons ! juil. 2021
Primaire ou secondaire, cette forêt ? juil. 2021
Lianes jusqu'au ciel, juil. 2021
Il y a bien eu aussi un minuscule drame local, quand l'Opik de Valérie en excursion est tombé en panne de moteur. Nimic a participé au sauvetage grâce à sa vaillante annexe, armée de son infatigable moteur Malta et pilotée par l'intrépide Boris de Petit Grain. Tout ce beau monde s'est retrouvé poussant du nez au cul d'Opik pour le faire arriver au ponton.
Petit Grain et Nimic en équipe de sauvetage, juil. 2021
Sauvetage en cours, juil. 2021
Sauvetage bien conduit, juil. 2021
Quoi ? Orientés, mes commentaires ?
Spectacle à l'eau, juil. 2021
Spectacle couru, juil. 2021
C'est que, sauf quand il fait trop mauvais, il y a toujours un chaland pour se rincer l'oeil au spectacle permanent du port. Même les urubus, le soleil, la lune et les étoiles s'y mettent.
Urubu forçant l'entrée du spectacle, juil. 2021
Urubus au spectacle, juil. 2021
Lune au spectacle, juil. 2021
Soleil au spectacle, juil. 2021
Etoiles au spectacle, juil. 2021
Alors, le triolisme, c'est presque une anecdote ;)
Prendre part au spectacle, juil. 2021

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.fr-agate.name/index.php?trackback/345

Fil des commentaires de ce billet