Ca bouge !

D'accord, pas trop...: depuis le bord du ruisseau qui sépare le chantier Peake du domaine des pétroliers, de l'autre côté du grillage ;
Avant le mouvement, côté 'drillers', juin 2022
jusqu'au front de mer, plus près de la rampe de mise à l'eau, cent cinquante mètres plus au Sud...
Après le mouvement, côté mer, juin 2022
Après le mouvement, côté collines, juin 2022
Après le mouvement, drillers au large, juin 2022
Après le mouvement, drillers à quai, juin 2022
Après le mouvement, drillers au radoub, juin 2022
et après un trajet de cinq cents mètres en tracteur !
On bouge, en tracteur ! juin 2022
C'est que lundi dernier, je regardais notre ami Mickaël - le grand chef du mouvement chez PYS - entasser les arrivants dans les travées du chantier. La saison des cyclones est annoncée, les propriétaires fortunés doivent se plier aux exigences de leurs assurances, et Peake Yacht Services, comme toute l'île de Trinidad, se trouve à l'extrême Sud des Caraïbes, hors de la zone réputée risquée.
Mickael et Suzan en évaluation des mouvements, juin 2022
Mouvements en piles, juin 2022
Alors, pour que Nimic ne se retrouve pas coincé derrière tous ceux-là jusqu'en novembre, on a bougé.
Mouvement à l'arrivée, juin 2022
Mouvement bien arrivé en front de mer, juin 2022
Pour autant, il ne pleut pas moins à notre nouvel emplacement, il y a toujours des moustiques, et même plus de taons !
Les travaux continuent. L'étanchéité de la barre d'écoute a été reprise (histoire de ne plus se faire doucher en dormant...)
Etanchéité barre d'écoute, extérieur, juin 2022
Etanchéité barre d'écoute, intérieur, juin 2022
Le gros morceau, c'est l'alignement de la mèche du safran. On se souvient que la barre est très dure... Et on espère que ça va s'arranger ! Donc dépose de la barre franche et découplage du secteur de la barre à roue...
Découplage du secteur de barre, juin 2022
extraction de l'hélice et de son arbre...
Extraction de l'hélice, juin 2022
Dépose de l'héllice, juin 2022
Découplage de l'arbre, juin 2022
Dépose de l'arbre de l'hélice, juin 2022
extraction de la mèche du safran...
Tentative d'extraction de la mèche du safran, juin 2022
Tentative d'extraction au cric, juin 2022
Troisième tentative, par le bas, juin 2022
Succès de l'extraction avec un nouveau cric, juin 2022
pour libérer le safran !
Safran libre sur ses gonds ?, juin 2022
Extraction de l'axe supérieur du safran, juin 2022
Extraction de l'axe inférieur du safran, juin 2022
We did it !, juin 2022
La rénovation de tout ça est en cours : travaux de précision pour les spécialistes, ponçage et peinture pour moi :) On en reparle dès que possible !
Safran en balade sur le front de mer, juin 2022
Entretemps je continue à documenter les amis, la faune et la flore locales.
ça bouge sur Ocean Carisma, juin 2022
Ocean Carisma en préparation au départ, juin 2022
Bouquet de cocos ? juin 2022
Coléoptère voyageur ? juin 2022
Fourmis en stockage de termite, juin 2022
Frégates en escadron, juin 2022
Pélicans en duo, juin 2022
Varan fureteur, juin 2022
Varans à l'esquive, juin 2022
Et je n'oublie pas de vous parler des tomates de Kris, le logman de l'entrepôt de pipelines de l'autre côté du grillage. Avant mon départ en France, il se pointait régulièrement au pied du bateau pour s'inquiéter du bien-être de l'équipage alors que ses gars s'activaient nuit et jour pour ordonnancer la base logistique des forages en cours au large du Surinam... ceux-là même qui nous avaient valu un détournement de parcours pendant le trajet depuis la Guyane. A mon retour, Kris n'a pas manqué de faire une nouvelle visite, et c'est lui qui a remarqué le plant de tomates qui croissait librement sous l'échelle, à la verticale de la vidange de l'évier de Nimic. Il m'a recommandé de le tutorer. Et puis, lors du mouvement vers le front de mer, c'est un autre ami trini, le gars qui portait le tee-shirt de Noël 'The wind is free', qui a fait en sorte que les tomates voyagent avec le bateau. Alors voilà, les tomates sont bien arrivées, replantées, et j'espère bien en faire une salade très bientôt !
Tomates au départ, juin 2022
Tomates en déplacement, juin 2022
Tomates en mouvement, juin 2022
Tomates à l'arrivée, juin 2022

Commentaires

1. Le dimanche 26 juin 2022, 14:36 par Mikeno

Bonjour Gaït, toujours bcp d'entretien et de réparations !
Pour ma part, la mise à l'eau approche maintenant à grands pas, le 6 juillet prochain, après une prise en main du bateau, je compte descendre vers les côtes espagnole et portugaises.
Bon vent, de Mikeno

Agate : Salut à Mikeno, je te souhaite que tout se passe bien à la prise en mains. L'entretien et les réparations font partie du projet, sinon on est un touriste plutôt qu'un navigateur. Bons vents à Mikeno et toi ! 


 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.fr-agate.name/index.php?trackback/362

Fil des commentaires de ce billet