Quatre, trois, deux...

...un, soleil ! Tous les soirs, à l'affut du rayon vert, notre baie ouvre directement sur la Puesta del Sol, comme le célèbre mon restaurant favori sur la plage.
quatre_0100.JPG, déc. 2022
Ou alors, est-ce un concours de mâture ? C'était au début de la semaine au petit matin, je m'échinais à acquérir l'angle de machette parfait pour ouvrir la noix de coco que j'avais ramassée la veille sur la plage. Je relevai la tête entre deux coups quand j'aperçus une grande masse de voiles apparemment gonflées loin vers l'horizon, à l'entrée de la baie. Tiens, ça ressemble à ce que j'avais vu derrière l'île hier soir...
quatre_0150.JPG, déc. 2022
quatre_0200.JPG, déc. 2022
quatre_0205.JPG, déc. 2022
Et quand j'eus enfin gagné le plaisir de boire l'eau de coco directement à la noix, une machine à quatre mâts était là, devant moi, presqu'incongrue dans son énormité, se balançant gentiment sur sa chaîne. Des youyous commençaient à en déverser les passagers sur la plage. Toute la journée je me suis prise à méditer sur les mérites comparés des différents types de navigation... avec une certaine ironie, je dois bien dire, car pendant ce temps-là, les personnels de la marina remorquaient au moteur vers son champ d'exercice le petit dériveur qu'ils acceptent entre leurs digues pour donner des leçons de voile aux enfants (capricieux ou ingrats ?) des propriétaires pêcheurs au gros (moteur).
quatre_0210.JPG, déc. 2022
quatre_0300.JPG, déc. 2022
quatre_0310.JPG, déc. 2022
quatre_0315.JPG, déc. 2022
quatre_0320.JPG, déc. 2022
quatre_0323.jpg, déc. 2022
Et puis, le soir, le Wind Song - puisque c'est son nom - faisait le spectacle dans le coucher du soleil, lui volant la lumière durant la nuit, avant de disparaître dans la brume du matin, traînant un souvenir fugitif comme un mirage.
quatre_0335.jpg, déc. 2022
Après une journée passée en arguties laborieuses avec le fournisseur d'internet qui se targue de permettre toutes les transactions directement depuis leur application sur téléphone - mais omet de maintenir la connexion pour permettre le renouvellement à distance du pack d'abonnement, c'est en faisant mon tour sur le pont la nuit suivante que j'ai constaté que le mastodonte se représentait dans nos parages...
quatre_0400.jpg, déc. 2022
Gaussez-vous, gaussez-vous...! Je donne un point, et même un tour gratuit sur Nimic, à ceux qui ont remarqué du premier coup : ce n'est pas le même...
quatre_0440.jpg, déc. 2022
Et moi, j'ai vraiment commencé à faire attention à la différence entre une goélette à quatre mâts et un trois mâts carré - comme le nouvel arrivant Sea Cloud Spirit - quand il y en a eu deux dans mon champ de vision, lol
quatre_0500.JPG, déc. 2022
quatre_0550.JPG, déc. 2022
A ce moment-là, toute la plage s'est animée pour admirer le spectacle !
quatre_0600.JPG, déc. 2022
quatre_0620.JPG, déc. 2022
quatre_0630.jpg, déc. 2022
quatre_0690.JPG, déc. 2022
...jusqu'au moment où, l'un après l'autre, ils ont tiré leur révérence.
quatre_0700.JPG, déc. 2022
Mais lequel est le plus beau ? Quatre, trois, deux mâts...? c'est Nimic II, ya pas photo !
quatre_0800.JPG, déc. 2022

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.fr-agate.name/index.php?trackback/376

Fil des commentaires de ce billet