Décapage de pont

Décapage de pont
Si je vous dis qu'en deux heures j'ai obtenu un vingtième du résultat escompté, vous en déduisez logiquement qu'il me faudra une semaine pour venir à bout du décapage du pont, un préalable aux travaux de ponçage et d'étanchéité qui sont prévus pour l'hiver. Pour en avoir fini dans les délais impartis, c'est-à-dire avant jeudi prochain, on peut aussi tabler que j'améliore ma technique et donc ma productivité, ou encore que je déborde des horaires syndicaux ;) ou même que je m'adjoigne de la main d’œuvre supplémentaire, bénévole ou non...

C'est sans tenir compte d'aléas contraires, comme le fait que mes mains sont déjà toutes endolories de ces premiers efforts, ou que la météo pourrait venir interrompre mes velléités de travail sur le pont avec du matériel électrique (j'utilise un souffleur haute température pour décoller à la spatule les plaques d'anti-dérapant).

En fin de compte, le principal c'est que ça me plaise toujours de travailler à rénover le bateau, non ? Toute personne intéressée est la bienvenue :)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet