Faire pleurer Margot ?

Masque à la marguerite, août 2020
Dépose des vieilles anodes, août 2020
Nouvelles anodes pour le gouvernail, août 2020
Nimic II levé au chantier de Las Palmas, août 2020
C'était prévu hier, le re-démarrage. Nimic était prêt : foc, enrouleur, taquets coinceurs de pied de mât, capote, peinture de pont, entretien du réchaud et, aussi, nouvelles anodes pour le safran du gouvernail. Et cargaison de masques pour les escales à venir. Le confinement et sa sortie ont été bien remplis. Alors, aux premières heures de l'aube on s'est mis en ordre de marche. Pour aller tester tout ça par un aller-retour vers l'île voisine, Fuerteventura. Juste à quarante degré des alizés de nord-est. Et, selon la météo, de quoi se faire cinquante milles au près tranquille le samedi, au largue forcissant le dimanche après une petit nuit au mouillage à l'abri de Morro Jable. On serait de retour dimanche soir, pour faire le point durant le coup de vent prévu. Avant de se lancer plus loin.
Turbine en marguerite, août 2020
C'était sans compter sur le moteur... Huit heures, procédure de mise en route : pas d'eau en échappement ohno.gif, fév. 2020 Pourtant on avait fait une manoeuvre sans problème deux jours avant vers le chantier pour la pose des anodes. J'ai tout arrêté. J'ai démonté. Malgré son temps d'usage minimum, deux cents heures environ, la turbine était en petits morceaux dans le circuit d'eau. Avec l'aide des voisins de pontons (merci à Metta Maddava) et en piochant dans les réserves du bord, c'est maintenant de retour à la normale avec un jet puissant et réconfortant. Aujourd'hui, j'élimine le stress résiduel, en attendant une nouvelle fenêtre favorable.
Faire exulter Margot sur la plage d'AlCaravaneras, août 2020
Faire de la voile, c'est passer quatre-vingt-pour-cent de son temps à régler des problèmes techniques. Et s'en faire une raison de vivre, with a little help of our friends. On effeuille la marguerite ?
Signature à la marguerite, août 2020

Commentaires

1. Le mercredi 26 août 2020, 13:58 par Philippe Lagarrigue

Bonjour Gaït, quelle plaie ce virus, cela chamboule tout, les actifs au chagrin comme les retraités comme nous ayant des projets de voyages. Pense-tu traverser la grande mare bientôt ou encore rester aux Canaries ?
Pour ma part, le refit de Mikeno a encore pris du retard, je pense donc le mettre à l'eau qu'au printemps prochain à moins que tous les travaux soient terminés bientôt donc si le temps le permet, je descendrai peut-être encore cette année vers le sud. À+ Philippe

Agate : Olà Mikeno! Nimic commence à avoir des fourmis dans les voiles, et on est quasiment en position de départ. Même que ce matin on était juste sur le point de larguer quand j'ai regardé le plus récent fichier météo, et constaté qu'il y a une tempête en formation dans une semaine juste sur le trajet prévu vers la Guyane. Alors... on est toujours à Las Palmas, en attendant que ça se présente plus cool. Et malheureusement, il y a des rumeurs de reconfinement ici :( Bon courage à toi, et à bientôt sur les mers !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.fr-agate.name/index.php?trackback/328

Fil des commentaires de ce billet