Spectacle canarien

Spectacle permanent, oct. 2020
Spectacle en surplomb, oct. 2020
Le mouvement portuaire apporte chaque jour son lot de découvertes. Ainsi avais-je remarqué de haut il y a trois jours ce drôle de bateau rouge doté d'une proue surélevée et surdimensionnée par rapport à une immense plage arrière au ras de l'eau. J'en ai compris l'utilité hier. L'imposante plateforme pétrolière qui faisait le spectable à l'entrée du chenal était posée sur un bateau identique, quoique bleu celui-ci, en attente du bateau-citerne pour remplir ses réservoirs avant de reprendre la mer. Comment ces deux mastodontes arrivent à s'accoquiner est pourtant encore un mystère pour moi...
Spectacle énigmatique, oct. 2020

Sinon, la vie ici suit son cours. Les pères occupent les enfants au square.
Spectacle familial, oct. 2020
Les surfeurs occupent les rouleaux à la plage.
Spectacle balnéaire, oct. 2020
Les ficus occupent les rues comme ils ne le font pas de nos salons parisiens.
Spectacle horticole, oct. 2020

Et Nimic II occupe sa place au ponton en attendant le colis coincé dans le dédale des douanes canariennes...
Spectacle au ponton, oct. 2020

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.fr-agate.name/index.php?trackback/335

Fil des commentaires de ce billet