Merci à la Guyane

Lever de soleil portuaire, oct. 2021
Mahury au Sud, oct. 2021
Mahury à l'Ouest, oct. 2021
Merci les taons et les moustiques, le soleil de plomb, l'humidité dégoulinante, qui se combinent pour en justifier le surnom d'Enfer Vert ;)
Fleurs des fossés guyanais, oct. 2021
Câblage du guindeau, oct. 2021
Merci à Valérie de ValServices, Maurin de la marina Dégrad-des-Cannes, Hafida de DB-Schenker, Jérôme et Alice de la Kaz-à-Vélos, Julien et André de Guyane Service Survie, d'en avoir fait une escale technique réussie malgré prolongations et frustrations.
Merci aux menues rencontres du quotidien qui donnent chair à l'impossible entente de l'Europe et de l'Amazonie, comme ici la file des camions-citernes bloqués, avec tous les automobilistes, par l'intransigeance du syndicalisme local dans la crise du passe sanitaire. Et vraiment désolée pour ceux que le passage de Nimic II a égratignés, en particulier notre voisin de ponton Nomade et son équipage, Christine et William.
Blocage de raffinerie, oct. 2021
Merci à Paul, journaliste créole, et à Henri, médecin libanais, amis défunts de ma prime activité professionnelle, natifs de Cayenne qui en ont généré l'imaginaire dans mon esprit. Merci à Philippe, musicien furtif, qui a fait prendre corps dans mes rêves à la France équinoxiale et l'a transformée en urgente nécessité.
Ce n'est pas le bagne, c'est la Guyane ! Dès notre passage aux Iles du Salut après le démarrage, je posterai la photo de confirmation ;)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.fr-agate.name/index.php?trackback/354

Fil des commentaires de ce billet