2022, année passoire

Pélican en vigie, fév. 2022
Eh quoi...? Déjà février, et pas de voeux ? C'est que la nouvelle année nous a réservé quelques surprises. La capitaine s'est retrouvée secouée par une fièvre qui n'avait rien d'un Coronavirus, et Nimic II s'est transformé du jour au lendemain en passoire rouillée. Il faut dire qu'il y a cinq ans, pressée de naviguer, j'avais pudiquement recouvert de mastic les craintes de faiblesse de la voute jusqu'à l'étambot, là où les plus petites entrées d'eau salée se retrouvent coincées dans des réduits inatteignables par des individus normalement constitués. Ce qui provoque alors de la corrosion par l'intérieur. Cinq ans de répit donc, jusqu'à cette préparation à la peinture et ses jolis trous sous la flottaison...
Hello Larry, how is it up there ? jan. 2022
Le temps de se remettre en forme et de dénicher l'artisan ad-hoc...
- Larry et ses dreadlocks, qui avait officié juste avant sur Nocciolino (voir leur blog par Xavier et Babeth)
Gare aux yeux ! jan. 2022
Découpes et ajustements, jan. 2022
Découpe à l'acétylène ou soudure à l'arc ? fév. 2022
Ça doit courber ! jan. 2022
Dentelle de métal, jan. 2022
Broderie soudée sur l'étambot, jan. 2022
...puis de mettre en route et faire aboutir le processus de rénovation
Préparation de l'ouverture sous la voute, fév. 2022
Mise à la cote de la feuille d'acier, fév. 2022
'Dogs and wedges', on dit ça comment en Français ?, fév. 2022
Ça doit rentrer ! fév. 2022
Larry sait parler à l'acier, fév. 2022
Feu d'artifice pour le finale, fév. 2022
...et le mois de janvier s'est écoulé comme un mirage. Nous voici reconduits au stade précédent : le bateau est de nouveau en odeur de flottaison (merci Larry !) et il ne me reste plus qu'à faire la peinture, haha !

Ah, il y a quand même une bonne nouvelle pour 2022 : mon amie Nooria et ses enfants sont arrivés il y a quelques jours auprès de ses frères en Californie, après cinq mois de péripéties éprouvantes entre camps de réfugiés et avions surprise depuis sa fuite de Kaboul en août dernier. Merci à tou.te.s ce.ux.lles qui ont permis ce miracle.

Commentaires

1. Le mercredi 16 février 2022, 15:27 par Mikeno

Salut Gaït,
Comme tu l'as bien dit, Nimic était une vraie passoire, sacré réparation !
à+ Philippe

Agate : Salut à Mikeno ! Centième commentaire sur ce blog, tu dois bien en être pour la moitié... Merci ! Oui, je suis partie il y a cinq ans en sachant qu'un gros travail viendrait, c'est presque fait, j'espère remettre à l'eau d'ici un mois :) 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.fr-agate.name/index.php?trackback/358

Fil des commentaires de ce billet